Procida, l’île colorée dans la baie de Naples

Une île épargnée du tourisme de masse, des maisons colorées toutes plus charmantes les unes que les autres et un style bien propre, bienvenue sur l’île de Procida. Dans cet article, je vous livre un guide complet pour préparer votre visite sur l’île de Procida, en Italie. 

Où se trouve l’île de Procida ?

L’île de Procida se situe dans le sud de l’Italie, en Campanie, à 1h de Naples et 20 minutes d’Ischia en ferry.

Carigami.fr

Comment aller sur Procida ?

Pour aller à Procida depuis Naples :

Il vous faudra emprunter l’un des nombreux bateaux qui partent du port de Naples. Attention il y a plusieurs lieux de départ : Molo Beverello et Porta di Massa. Tout dépend du type de bateau que vous prendrez. Les plus rapides mettent environ 40 minutes pour y aller avec un billet aux alentours de 30€ aller-retour. Les ferrys, plus gros, mettent un peu plus longtemps, environ 1h et coûtent un peu plus d’une vingtaine d’euros. Vous pouvez réserver un billet directement sur place pour le prochain ferry ou alors sur le site Direct Ferries, utile pour voir les différents tarifs et horaires mais des frais de réservation en plus sont appliqués. 

Aller de Ischia à Procida : 

Là aussi c’est à ferry que ça se passe. La traversée dure entre 20 et 40 minutes, selon le port d’arrivée. Il faut compter moins de 15€ par personne pour l’aller simple. Les billets se prennent soit sur internet via Direct ferries ou alors au guichet, dans un bâtiment rose à gauche du quai d’embarquement. 

Comment se déplacer sur Procida ?

En bus :

L’île étant vraiment petite, je pense que vous pouvez vous passer du bus, cependant si vous avez vraiment besoin de le prendre sachez que quatre lignes de bus vous permettent de sillonner l’île en partant du port. Il s’agit de la L1, L2, C1 et C2. Le billet pour un trajet est de 1,20€ et 3,60€ pour la journée. Là-bas, les bus n’affichent pas les arrêts, il est donc compliqué de savoir où descendre quand on n’est pas du coin. La petite astuce : installez l’appli Moovit, laissez-là en arrière-plan sur votre téléphone et elle vous préviendra 500 mètres avant votre arrêt de descente.

À pied :

C’est le meilleur moyen pour bien découvrir tous les coins de l’île, sachant que du nord au sud de l’île vous en aurez pour une heure de marche maximum. Vous pouvez donc aisément vous déplacer par vous-même surtout si vous restez plusieurs jours sur place.

En vélo ou Scooter :

Si vous n’aimez pas la marche, il vous reste cette option. Pas mal de loueurs sont présents dès votre sortie du ferry au niveau du port. Si vous louez des vélos sachez cependant que l’île possède pas mal de reliefs, ce qui peut rendre le voyage vraiment fatigant. 

Que faire sur l’île de Procida ?

Procida est une petite île de 4km2, elle se visite donc plutôt rapidement. Dès les premières minutes sur place, vous serez étonnés par l’ambiance de l’île bien différente de Naples. Vous pouvez commencer votre visite par vous baladez dans les ruelles de la Marina Grande proche du port où s’entremêlent cafés, restaurants et petites boutiques.

Montez ensuite jusqu’au centre-ville où vous obtiendrez une vue magnifique sur les petites maisons colorées de l’île. Si vous poursuivez votre chemin encore plus haut, vous découvrirez Terra Murata, un bourg fortifié aux origines médiévales qui domine l’île. Là-bas une pause photo s’impose car la vue sur la Marina Corricella est sur l’île en général est extraordinaire. Descendez ensuite jusqu’à la Marina Corricella pour vous promener dans les ruelles colorées et pourquoi ne pas faire une pause repas sur l’une des terrasses au bord de l’eau.

Si vous avez le temps l’après-midi, prenez la direction du belvédère Elsa Morante pour un point de vue époustouflant. Pas très loin la Marina di Chiaiolella, est une petite station balnéaire aussi sympa à visiter. Sur l’île, pas la peine de courir, la vraie magie est de découvrir les recoins cachés au détour d’une ruelle. Et s’il vous reste encore quelques minutes avant de prendre le ferry, faites un tour sur la plage « spiaggia di silurenza » qui se trouve juste derrière la billetterie des ferrys.

Combien de temps rester sur place ?

Si vous êtes restreint par le temps, une seule journée peut être suffisante pour avoir un bel aperçu de l’île. Cependant l’endroit est tellement beau, que je vous conseille d’y passer 3-4 jours, à la recherche chaque jour d’un coin plus époustouflant que la veille.

Où manger sur l’île de Procida ?

Pour un repas avec une vue exceptionnelle sur l’île de Procida :

Ma bonne adresse pour déjeuner sur place c’est le Ristorante Pizzeria Fuego. Au premier abord, le restaurant peut donner l’impression d’être un attrape touriste mais ce n’est pas du tout le cas. Si vous arrivez-tôt vous pourrez certainement manger sur une table juste en face de l’eau avec un panorama exceptionnel sur toutes les maisons de couleur de l’ile. La grande spécialité de la maison, c’est les pizzas, pour moins d’une dizaine d’euros, vous pourrez vous faire plaisir. De notre côté, nous avons testé les spaghettis aux moules et au citron et une pièce de thon aux noisettes et oignon rouge, et honnêtement c’est le meilleur thon que j’ai mangé de toute ma vie. Le restaurant propose également de très bons spritzs aux alentours de 7€. L’autre avantage de ce restaurant est qu’il possède une serveuse qui parle très bien le français, pratique pour ceux qui ne maîtrisent pas la langue du pays.

Pour une petite pause sucrée :

Généralement, nous prenions nos desserts dans des bars/ boulangeries car le choix était vraiment plus grand et les prix beaucoup plus avantageux. Procida n’a pas fait exception à la règle, nous avons pris ces 3 douceurs dans le bar Roma pour moins de 4€. Des spécialités locales très sympas à déguster au bord de l’eau.

L’île de Procida, l’île aux 50 couleurs 

Des panoramas exceptionnels, de nombreuses plages secrètes et des adresses pour déguster des produits de qualité, voilà à quoi ressemblera votre séjour à Procida. Si vous poursuivez votre voyage en Italie, je vous conseille de visiter les Cinque Terre, un coin magnifique qui a des airs de Procida.

Maya

Maya

Laisser un commentaire

Revenir en haut de page
%d blogueurs aiment cette page :